Profitez de la LIVRAISON GRATUITE sur toutes factures finales de 100$ et plus avant taxes, partout au Canada. Certaines conditions s'appliquent pour les régions éloignées. Ne peut être combinée à d'autres promotions.

RECHERCHE VISUELLE

Un outil unique pour trouver des produits en quelques clics.
Formes
Couleurs
Matériaux
Recherche Visuelle

Dictionnaire du Beader


O

OBSIDIENNE (Voir les produits)

L’obsidienne est une roche volcanique vitreuse, qui peut être translucide à opaque. On l’aperçoit dans les couleurs noir, gris, brun et vert. L’obsidienne fleurie ou « flocons de neige » est parsemée de taches grises claires. Certaines variétés ont des reflets dorés ou argentés qui sont dus à des inclusions cristallines. On en retrouve en équateur, aux États-Unis, en Indonésie, en Islande, en Italie, au Japon et au Mexique. Un peu d’histoire : L’obsidienne aurait été nommée d’après Obsius (personnage de la Rome antique). Ce serait lui qui aurait signalé la présence de cette roche en Éthiopie.
V

VERRE

Né de la fusion de sable et de matières minérales, le verre est un matériau fascinant qui s’amuse avec les contrastes : à la fois familier et mystérieux, pouvant être synonyme aussi bien de fragilité que de force, il ne cesse de nous surprendre et donne souvent lieu à des créations artistiques époustouflantes. Les hommes ont commencé par utiliser des verres naturels comme l’obsidienne puis ont appris un peu plus tard à fabriquer eux-mêmes le verre. Les techniques se sont étoffées et on a commencé à élaborer des verres transparents, mis en forme en utilisant notamment le soufflage. Puis, avec l’ère industrielle et les progrès de la chimie et de la physique, on est passé à la production à grande échelle de verre et les usages se sont de plus en plus diversifiés. Le verre est une des composantes les plus utilisée dans la fabrication des beads. On le retrouve sous bien des formes différentes : les perles de rocaille, l’oeil de chat, le fire polished, le verre craquelé, le verre pressé, le verre de style murano et bien d’autres.

Verre aventuriné (ou Gold Stone)

Le verre aventuriné, communément appelé goldstone, est souvent considéré comme étant une pierre fine, mais ce n’est pas le cas. En vérité, il s’agit d’un type de verre auquel sont intégrés des cristaux de cuivre. Sous une flamme réduite, le cuivre et la silice se mélangent pour donner un verre de couleur vert bleuté. Une fois le mélange refroidi, le cuivre, par isolation atomique, crée de minuscules cristaux cuivrés. La forme la plus commune du verre aventuriné est semi-transparante et de couleur brun rougeâtre. Elle tire sa couleur des particules de cuivre. Les autres types de goldstone (blue goldstone, purple golstone, green goldstone) sont obtenus avec des inclusions de cobalt, de manganèse ou d’oxyde de chrome à une matrice fortement colorée de la couleur ionique correspondante. Les cristaux de ces variantes sont plutôt argentés. En anglais, elle peut avoir plusieurs appellations : aventurine glass, stellaria, sun sitara, monk’s gold ou monkstone.

Verre craquelé

Les billes de verre craquelé sont au départ de simples billes de verre colorées. Par la suite, on chauffe les billes qui sont ensuite plongées dans l’eau. Le choc thermique produit des fissures et des craquelures dans la bille de verre, lui donnant son aspect de craquelé. Bien que cette méthode soit calculée et contrôlée, les billes ainsi obtenues sont légèrement fragilisées par le procédé.

Verre de style Murano

Les billes de style Murano ou silver foil sont des billes de verre au centre desquelles sont intégrées des feuilles d’imitation d'argent. Cette insertion leur donne un aspect métallique, une brillance et un éclat qui rappellent le procédé de fabrication issu de l’île de Murano, en Italie. À Murano, de vraies feuilles d’argent sont intégrées dans les billes, c’est pourquoi on leur donne le nom de silver foil.

Verre oeil-de-chat

L’oeil-de-chat synthétique est composé de fibre optique. Les mêmes que celles utilisées dans les télécommunications. L’objectif étant de réaliser, avec le verre, le même effet chatoyant que l’oeil-de-chat naturel, une pierre fine bien connue. Les fibres optiques (composées de fibres de quartz) sont fusionnées et enrobées de verre coloré.

Verre poli au feu

Les billes de verre poli au feu sont produites depuis le 14e siècle en République tchèque. Ces billes sont faites d’un verre de très bonne qualité et taillées à la main. La technique de polissage par le feu consiste à soumettre les billes taillées à une chaleur intense. La chaleur a pour effet de lisser les surfaces (facettes) et les arrêtes et donne un éclat et une brillance plus près de celle du cristal que du verre. Une fois refroidies, les billes sont étincelantes et polies. Les billes de verre polies au feu sont souvent considérées comme étant la 3e qualité de cristal mais le verre utilisé ne contient pas de plomb, ce qui le différencie du cristal. Cependant, le verre utilisé demeure de haute qualité. La plupart des couleurs et enduits disponibles dans les cristaux, comme les Swarovski, sont aussi disponibles dans le verre poli au feu, ce qui peut augmenter la confusion.

Verre pressé

Les billes de verre pressé sont formées en pressant du verre en fusion dans un moule. Parfois, lorsque la bille comporte un motif ou un relief, celui-ci est estampé en même temps que le verre en fusion est pressé dans le moule. La République Tchèque est le principal producteur de billes de verre pressé. L’Inde et la Chine sont aussi des producteurs importants, mais dans une qualité moindre.