Profitez de la LIVRAISON GRATUITE sur toutes factures finales de 100$ et plus avant taxes, partout au Canada. Certaines conditions s'appliquent pour les régions éloignées. Ne peut être combinée à d'autres promotions.

RECHERCHE VISUELLE

Un outil unique pour trouver des produits en quelques clics.
Formes
Couleurs
Matériaux
Recherche Visuelle

Dictionnaire du Beader


A

AMBRE (Voir les produits)

L’ambre, aussi appelé succin ou carabé, est une résine végétale fossilisée. Sa couleur jaune soleil (pouvant aller jusqu’au brun) en a fait de tout temps un objet d’inspiration. À l’occasion, des débris végétaux ou des insectes sont emprisonnés et conservés dans la résine, ajoutant à la fascination qui entoure l’ambre. Aujourd’hui, l’ambre provient toujours de la Baltique (un des gisements les plus connus), mais également de République dominicaine, de Sicile, de Roumanie, de Birmanie, du Canada, de Chine, des États-Unis, du Japon et du Mexique. Un peu d’histoire : L’ambre est intégré aux parures et objets d’artisanat depuis la préhistoire. L’ambre de la Baltique, aussi appelé l’« or du Nord », fut la première matière précieuse connue de l’homme. L’empereur Néron, empereur romain, brûlait de l’ambre provenant de la mer Baltique comme parfum lors des jeux du cirque.
B

BIJOU

Le bijou est un élément de décoration corporelle, une parure qui permet d’agrémenter sa tenue, d’afficher sa personnalité ou encore sa richesse ou son rang social. Il existe plusieurs types de bijoux : des colliers, des bagues, des bracelets, des boucles d’oreilles, des broches, etc. L’usage d’ornementations pour accessoiriser les vêtements est aussi ancien que le port du vêtement lui-même. Les premiers bijoux étaient faits de matières naturelles et organiques comme le bois, l’os et l’ambre. Le tout était grossièrement taillé ou sculpté. Avec l’avancement des civilisations, l’utilisation de matières plus recherchées devient courante. Les métaux, précieux ou non, en deviennent les principales composantes. Les pierres sont taillées avec plus d’élégance et de précision, les bijoux sculptés deviennent des œuvres d’art. Avec le temps, le verre ainsi que des matières plus technologiques ou synthétiques comme le plastique, la résine, le caoutchouc et les pierres synthétiques fabriquées en laboratoire deviennent monnaie courante dans la création de bijoux. Il existe deux catégories de bijoux : Le bijou de joaillerie est fabriqué dans des matières nobles, par un artisan joaillier. Les pièces qui en résultent sont généralement uniques ou offertes en séries limitées. Ce sont des bijoux de très grande qualité. Le bijou de fantaisie, aussi appelé bijou artisanal ou bijou mode, se distingue du bijou de joaillerie puisqu’il n’est pas obligatoirement fait de métaux et de pierres précieuses. Toutes les matières peuvent être utilisées pour faire un bijou de fantaisie. Ce type de bijou peut être produit à la main ou à la chaîne de façon industrielle. La création de bijoux de fantaisie est souvent l’objet d’un loisir créatif, bien que plusieurs en retirent également un revenu.
C

CHIPS

Les chips sont des petits morceaux inégaux de matière, percés pour en faire des billes. Ces matières peuvent être la pierre fine, l’oeil de chat, le coquillage, le corail, l’ambre ou le verre.
G

GEMME

La gemme est une matière minérale (comme le diamant) ou organique (comme les perles, l’ambre et le corail) utilisée en bijouterie, joaillerie et orfèvrerie. Certains agrégats cristallins comme le lapis-lazuli ou certaines roches comme le marbre-onyx sont aussi appelés gemmes. Pour être une gemme, la matière doit être attrayante et assez solide pour résister aux constantes manipulations. D’autres matières telles que l’ivoire, le jais, le charbon, le verre et les fossiles sont parfois aussi considérées comme gemmes. Les pierres synthétiques quant à elles ne sont pas considérées comme des gemmes.
P

PIERRE FINE (Voir les produits)

On les appelait autrefois pierres « semi-précieuses », mais cette appel­lation n’est plus acceptée en raison de sa nuance péjorative. Les pierres fines sont translucides ou transparentes (topaze, quartz, opale, etc.). Les pierres suivantes sont reconnues comme pierres fines : ambre, aigue-marine, améthyste, citrine, cristal de roche, cordiérite, grenat, péridot, tanzanite, topaze, tourmaline et zircon. Il existe aussi des pierres ornementales telles le lapis lazuli et la turquoise qui sont souvent confondues avec les pierres fines. Ce terme désigne généralement les pierres de couleur opaque ou encore de moindre valeur. Les pierres fines reconstituées sont fabriquées par un procédé qui consiste à réduire en poudre des pierres inutilisables à l’état naturel et à mélanger cette poudre à une colle. On reforme ainsi une pierre complète. De la teinture peut être ajoutée pour uniformiser le tout. Le terme stabilisé signifie quant à lui que la pierre naturelle, notamment la turquoise, était trop poreuse et qu’elle a été plon¬gée dans un bain de résine ou tout autre laque protectrice pour la solidifier. En France, les seules pierres dites précieuses sont le diamant, le saphir, l’émeraude et le rubis. Ailleurs dans le monde, ce terme désigne toute gemme de grande valeur.