Profitez de la LIVRAISON GRATUITE sur toutes factures finales de 100$ et plus avant taxes, partout au Canada. Certaines conditions s'appliquent pour les régions éloignées. Ne peut être combinée à d'autres promotions.

RECHERCHE VISUELLE

Un outil unique pour trouver des produits en quelques clics.
Formes
Couleurs
Matériaux
Recherche Visuelle

Dictionnaire du Beader


A

AGATE (Voir les produits)

L’agate est une pierre fine de la famille du quartz. C’est une variété de calcédoine rubanée à couches concentriques. Elle est très brillante lorsqu’elle est polie et est disponible dans une grande variété de couleurs et de motifs : agate jaune, agate mousse, etc. Jusqu’au XIXe siècle on l’utilisait beaucoup pour faire des camées. On la retrouve en Amérique du sud, aux États-Unis, en Australie, en Inde, en Chine et en Afrique. Un peu d’histoire : On croit qu’elle tire son nom de la rivière Achates, en Sicile, où on en trouvait beaucoup au temps de la Rome antique. On croit aussi que son nom pourrait provenir d’un mot arabe qui désignerait les cheveux d’un nouveau-né.
B

BILLE GOUROU (Voir les produits)

Les billes gourou (guru beads) sont des billes rondes possédant trois trous, vu de l’extérieur. Si on pouvait voir à travers la bille, le trou aurait la forme d’un « T ». Ces billes sont en tout temps accompagnées d’une deuxième bille de forme conique. Elles servent à joindre les extrémités d’un fil. Les deux extrémités de fil passent dans les trous supérieurs du « T » et ressortent ensemble dans le trou inférieur du « T ». Suite à cela, la bille conique est enfilée et les fils sont noués ensemble. Leur grosseur est variable mais elles mesurent souvent 8 mm. Elles sont généralement faites de pierres fines telles l’agate, la cornaline et l’onyx, mais peuvent être également faites de bois et de verre. Les billes gourou sont souvent utilisées pour la finition de bracelets ou au bas des colliers mâlâs (chapelets bouddhiques ou hindous). Cette partie du chapelet représenterait Bouddha ou le maître, d’où le nom guru (gourou).
C

CALCÉDOINE (Voir les produits)

Le terme calcédoine désigne toutes variétés de quartz microcristallins et cryptocristallins. Ainsi elle englobe l’agate, la cornaline, le jaspe, l’onyx et d’autres variétés de quartz. Toutefois, le terme calcédoine est souvent utilisé pour désigner la calcédoine commune stricto sensu. Celle-ci est d’apparence laiteuse, est translucide et de couleur blanc-gris bleuâtre. Plus ou moins poreuse, elle peut être teinte. Elle provient notamment du Brésil, des États-Unis, d’Inde, du Madagascar, de Namibie, du Sri Lanka et du Zimbabwe. Un peu d’histoire : Son nom provient du grec « Karchêdôn », une ville antique de transit sur le Bosphore. Les romains et les égyptiens en faisaient des camées, des sceaux et des amulettes. Aujourd’hui, on l’aperçoit souvent sous forme de cabochon, de billes, de bagues ou d’objets d’art. Dans la période néolithique, la calcédoine était utilisée pour la fabrication d’outils.

CAMÉE

Un camée est une technique de sculpture en bas-relief de la glyptique (art de la taille de pierre en relief ou en intailles). Cette technique est utilisée sur des matières présentant des strates de couleurs. L’artiste graveur doit alors graver en tenant compte des strates de couleurs et jouer avec les profondeurs pour que les différentes teintes soient positionnées aux bons endroits. Le sujet des camées est plus souvent qu’autrement un personnage présenté sous forme de buste, qui influe sur la vie politique ou une idéologie religieuse ou culturelle. Ce terme désigne aussi l’objet qui en résulte. Les matières stratifiées les plus souvent utilisées sont l’onyx, l’agate rubanée, la sardonyx, l’onyx-cornaline, la calcédoine, la coquille de coquillages marins à deux couches et le verre. Parfois, les différences de couleurs sont avivées par la teinture. Les strates blanches, très compactes, ne prennent pas la teinture contrairement aux strates plus tendres. Les camées de pierres fines étant très couteux, ils furent imités dans des matières telles que le coquillage, le verre, le corail ou la lave. Aujourd’hui, nous trouvons aussi plusieurs imitations en matières diverses. Un peu d’histoire : Très à la mode dans l’Antiquité grecque et romaine, il est par la suite oublié pour refaire surface à la Renaissance. Napoléon, grand amateur de camée, institua une école spéciale pour favoriser la gravure sur pierres fines.

CORNALINE (Voir les produits)

La cornaline est une pierre de la famille de la calcédoine. Elle peut être translucide à opaque et de couleur rouge-brun à rouge-orangé. Sa couleur est due à la présence d’oxyde de fer et rappelle la couleur de la pulpe du fruit du cornouiller (cornouille), qui a inspiré son nom. Elle est souvent confondue avec l’agate teintée. Ses gisements sont situés en Inde, au Brésil et en Uruguay.
J

JASPE (Voir les produits)

Le jaspe est une pierre fine de la famille des quartzs dont le nom provient d’un mot grec qui signifie « pierre mouchetée ». Le jaspe est opaque, se trouve en plusieurs couleurs et est généralement moucheté, zébré ou bariolé. Les jaspes unis sont rares. On aperçoit le jaspe souvent sous forme de cabochons, de billes ou encore sous forme d’objets d’art ou de mosaïques. Il existe plusieurs variétés de jaspe : le jaspe paysage (picture jasper) de couleur sable veiné de brun-noir, la mookaïte de couleur rose à rouge foncé, le jaspe léopard (leopard skin jasper) qui est tacheté, le jaspe orbiculaire parsemé de taches circulaires concentriques, le jaspe dalmatien ou lamparci de couleur beige à taches noires, le jaspagate de couleur jaune, brun ou vert mêlé à de l’agate, le jaspe rubané à strates de différentes couleurs, le jaspe sanguin ou héliotrope à couleur vert sombre ponctué de rouge. Les principaux gisements sont en Australie, au Brésil, au Canada, en Égypte, aux États-Unis, en Inde, au Kazakhstan, au Madagascar, en Russie et en Uruguay.
Q

QUARTZ

Le terme quartz désigne une famille de minéraux, une espèce minérale du groupe des silicates. Le quartz compose 12% de la lithosphère (écorce terrestre). Il s’agit du minéral le plus commun. Les quartzs sont divisés en quartzs macrocristallins (améthyste, citrine, cristal de roche, quartz-fumée, quartz rose, quartz bleu, quartz oeil-de-chat, oeil-de-fer, oeil-de-tigre et oeil-de-faucon) et en quartzs microcristallins (calcédoine, cornaline, sardoine, agate, chrysoprase, jaspe et bois silicifié).
Z

ZODIAQUE (pierres du)

Dans l’Antiquité et au Moyen-Âge, on croyait que la formation de gemmes était influencée par les constellations, certaines gemmes étant aussi brillantes que les étoiles. Elles seraient alors le miroir du cosmos. Ainsi, chaque planète est associée à une ou plusieurs gemmes pourvues de vertus « magiques ». Ces croyances sont encore d’actualité malgré le manque de preuves tangibles.
Signe Pierres
BÉLIER Cornaline, jaspe rouge
TAUREAU Cornaline, quartz rose
GÉMEAUX Citrine, oeil-de-tigre
CANCER Chrysoprase, aventurine
LION Cristal de roche, quartz doré
VIERGE Citrine, agate jaune
BALANCE Citrine orange, quartz-fumée
SCORPION Cornaline rouge sang
SAGITTAIRE Saphir, calcédoine
CAPRICORNE Onyx, quartz chatoyant
VERSEAU Turquoise, oeil-de-faucon
POISSONS Améthyste, quartz améthystin